Colombie

 

Jus de sucre de canneLa Colombie est un pays très diversifié, de par sa population,  ses paysages et ses climats. Vous y trouverez forcément la ville qui vous correspond. Personnellement, mon coup de foudre a été pour la ville Villa de Leyva, dans la région de Bogotá.
Le tourisme en Colombie est encore discret mais vous y croiserez souvent des étrangers en vacances ou qui s’y sont installés.

Si un voyage au pays du café et de la salsa vous tente, voici quelques renseignements sur la vie là bas,  pour tout comprendre une fois arrivés à destination.

L’espagnol colombien

Tout d’abord, il est beaucoup plus facile de voyager là bas si vous parlez espagnol. Donc replongez-vous un instant dans vos livres d’école et exercez votre prononciation.
Les Colombiens prononcent:

  • Le double L comme [dʒ]
  • Il n’y a pas de différence entre le V et le B
  • Pas de différence entre le S, certains C (comme nous en français) et le Z, à prononcer S

Les Colombiens ont bien évidemment des mots qui leur sont propre tels que:

  • Chevre = Vacano qui signifient « sympa », « cool »… Enfin cette idée là.

Dans les boutiques et restaurants

Les boutiques sont ouvertes tous les jours mais les horaires peuvent dépendre du nombre de clients.
Au moment de payer, le vendeur vous demandera généralement en combien de fois vous voulez payer. En effet, il est possible avec une carte colombienne de payer ses achats en 2, 3,… 7 fois.

Magasins d’alcool
Dans certaines villes, si vous voyez un magasin d’alcool qui semble ouvert mais avec les grilles fermées, il est bien ouvert. C’est une mesure de sécurité qu’utilisent généralement la vieille dame qui tient le magasin.

Payement par carte bleu
Si vous prévoyez de payer votre diner en carte bleu ce soir, munissez-vous de votre pièce d’identité (ou apprenez-en le numéro par coeur). En effet, à chaque utilisation de votre carte en dehors de la banque, il vous sera demandé de signer, écrire votre numéro d’identité et votre numéro de téléphone sur le ticket de caisse. La pièce d’identité n’est pas vérifiée, et si vous ne remplissez pas cette partie, vous repartez tout de même avec vos achat. Je ne peux pas vous dire si ce « laxisme » est uniquement avec les touristes ou non.

Restaurant
Vous payerez généralement lorsque vous aurez fini de manger ou boire, sauf demande exprès du personnel.

Les pourboires sont inclus et indiqués sur le ticket. Vous pouvez choisir de ne pas payer cette partie ou de payer plus en ajoutant un pourboire, comme cela se fait en France. Les pourboires peuvent être donnés en toute circonstance. Au restaurant, à l’hotel ou dans la rue, pour le jeune homme qui arrête le bus pour vous par exemple.

Dans les restaurants, la nourriture est généralement bonne (allez voir la liste des restaurants à ne pas manquer de certaines villes) et en grande quantité. N’hésitez pas à demander un plat pour deux. La quantité de sel est également plus élevée qu’en France. Demandez donc au serveur que le chef ne sale pas trop en cuisine si le sel n’est pas à votre goût.

Les restaurants de grande surface servent également de la bonne nourriture en grande quantité. Une fois que votre commande a été prise, le vendeur vous donnera un boitier clignotant qui vibrera lorsque votre plat est prêt. Vous pouvez donc vous assoir et patienter en sirotant votre bière en attendant le signal.

Des gants vous sont distribués (ou demandez les) pour manger avec les doigt sans vous salir (le poulet frit par exemple).

Marchés et boutiques
En Colombie, le marchandage est de coutume, mais les marges que se font les commerçants ne sont généralement pas énorme.

Les Colombiens sont majoritairement honnêtes sur les prix et ne les changeront pas parce que vous êtes étranger (vérifié).

Comme chez les « gringos » (les états uniens), les pharmacies colombiennes contiennent des produits pour la santé mais également d’autres qui n’ont rien à voire avec notre concept de pharmacie. Vous y trouverez des sucreries et autres Kinders ou des jouets que l’on trouve plutôt en grandes surfaces chez nous.

Hygiène
Comme partout en Amérique latine, il est demandé de jeter le papier hygiénique dans une poubelle mise à disposition près des toilettes (et non dans la cuvette). Ce n’est pas toujours le cas, mais dès lors qu’il y a une poubelle dans la cabine des toilettes, jetez-l’y. La raison est leur système d’évacuation des eaux que le papier boucherait ou dégraderait. C’est ici que j’ai trouvé une explication, mais si vous avec un article plus précis, contradictoire ou non, n’hésitez pas à le partager en commentaire.
Il est assez facile de trouver des toilettes, où que vous soyez. Les particuliers louent même leurs toilettes pour 500 pesos dans les zones touristiques.
Les douches n’ont pas toujours de quoi régler la température, mais c’est toujours supportable. Si vous voulez éviter ca, préférez les grands hôtels dans lesquels vous aurez tout le confort que vous désirez à un prix minime en vue de ce qu’il coûterait en France.

Autre
D’autres questions vous viennent à l’esprit? N’hésitez pas à les poser en commentaire et à lire les autre pages de ce site !

Vous voulez visiter la Valle del Cauca ? Allez visiter cette page pour y trouver les sites touristiques incontournables, les restaurants et autres bons plans.

D’autres points de vu sur la Colombie ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *